Actualités

pour remporter les élections municipales 2020 du Grand Chambéry


A

> Conseil municipal du 11 avril 2019 : triste spectacle



Lors du débat sur le parking Ravet : discussion en groupe, discussion bienveillante, chacun s'écoute

Communiqué de presse du 17 avril 2019

Le Mouvement Citoyen du Grand Chambéry a assisté à un triste spectacle lors du Conseil Municipal de Chambéry du 11 avril 2019 ! L’exécutif a en effet voté une délibération pour ordonner la reprise des travaux du parking Ravet malgré les contentieux en cours. Il prend ainsi en charge le risque financier à la place du concessionnaire Q-Park.

Le Mouvement Citoyen milite pour le débat démocratique. Il dénonce dans ce passage en force la précipitation, la méthode et le mépris de l’intérêt général.

Pourquoi une telle précipitation ? Pourquoi de tels risques ? La seule justification est l’approche des élections municipales : permettre une livraison du parking avant mars 2020.

La municipalité fait fi de la justice en démarrant les travaux malgré le contentieux et associe ses forces à celles de Q-Park pour poursuivre pénalement les opposants au projet. Elle privilégie donc l’intimidation au dialogue.

Lors du débat du 12 février 2019 organisé par le Mouvement Citoyen, la majorité des 130 participants a conclu que ce projet (500 places de parking) était sur-dimensionné et qu’il fallait revoir la copie. M. Dantin se moque des résultats de ce débat en affirmant le contraire.

Le Mouvement citoyen du Grand Chambéry, indépendant des partis politiques, s’attache à stimuler l’émergence de solutions répondant réellement aux attentes de la population.

Nous sommes convaincus que le retour aux urnes et la confiance dans l’action politique passent par la prise en compte de la parole et de l’action citoyennes, tout l’inverse de ce que montre le conseil municipal du 11 avril.

Voir le compte-rendu du débat "Faut-il un parking de 500 places quai Ravet ?"

Le Mouvement Citoyen du Grand Chambéry